Café mortel au Théâtre “Jardin Passion”

Publié le 08 avril 2024

Le 4 avril dernier, l’une de nos psychologues était présente lors de cette soirée organisée au théâtre Jardin Passion en partenariat avec le groupe de travail du GéroNam de la Province de Namur.

Petit retour sur cette soirée mortelle.

Parler de la mort tant qu’on est vivant

Un “café mortel” est une rencontre informelle où les participants discutent ouvertement de la mort, du mourir et des sujets connexes; habituellement organisée lors de la projection d’un film ou la présentation d’une pièce de théâtre ayant pour prétexte d’initier les discussions.

L’objectif de ces réunions est de briser les tabous entourant la mort et d’encourager les gens à parler de leurs pensées, peurs et expériences liées à la fin de la vie dans un cadre convivial et respectueux. Ces discussions peuvent aborder des sujets variés, allant de la planification funéraire à la manière de faire face au deuil, en passant par les croyances personnelles sur l’après-vie.

L’idée principale est de normaliser les conversations sur la mort pour aider les individus à mieux comprendre et accepter cette partie inévitable de la vie.

C’est le troisième évènement de la sorte auquel nous participions en collaboration avec le groupe de travail du GéroNam composé du service Aide & Soins à Domicile en province de Namur, d’Enéo, d’Hénallux, de la Haute Ecole de la Province de Namur et du service « Avec Nos Ainés » de la Province de Namur.

Parler de la mort tant qu’on est vivant.

Bienvenue au café mortel

La tête dans le frigo ou quand le théâtre s’empare des funérailles

“La tête dans le frigo”, c’est une comédie noire où le cynisme éclaire chaque réplique d’une lumière mordante. Ce spectacle exceptionnel est porté par des comédiennes talentueuses qui explorent avec brio les secrets de famille et les drames tus, rendus enfin audibles par la disparition d’un être cher. À travers le prisme des funérailles, moment empreint d’absurde, l’humour devient un puissant vecteur de vérité.

Synopsis de la pièce :

Granny vient de décéder, seule dans son foyer, trouvée “la tête dans le frigo”. Ce décès marque le début d’une transition glaciale, de la chambre froide au crématorium. Sa fille, ses deux petites-filles et leur cousine se retrouvent pour l’enterrement, formant un noyau familial explosif et passionné. Leur réunion dévoile les non-dits et les drames passés, transformant le deuil en une occasion de faire fondre les glaces des relations humaines.

Ces femmes, ardentes et sauvages, oscillent entre amour et haine, tissant une dynamique familiale aussi drôle que touchante. Leur quête de chaleur humaine et de tendresse maladroite révèle une famille comme tant d’autres, naviguant à travers la perte avec humour et émotion. “La tête dans le frigo” est une fusion nucléaire d’émotions où l’on rit, pleure et vit intensément.

La tête dans le frigo
Avec : Jo Deseure, Laure Godisiabois, Julie Dacquin et Alexia Depicker
Mise en scène : Isabelle Paternotte
Assistante mise en scène : Sophie Jallet
Scénographie : Catherine Cosme
Création son : Sébastien Fernandez
Costumes : Chandra Vellut
Création lumière : Laurent Kaye